Radio Alhoceima Alhucemas Amazigh Rif Maroc Morocco Maghreb Tamazgha

Amazigh news noticias de Tamazgha

Imprimir

le Roi est pour tamazight

Escrito por Administrator on .

le Roi est pour tamazight
Au Maroc, tamazight est enseignée, à partir de la première année primaire, sur tout le territoire national. Contrairement à l'Algérie où cet enseignement est facultatif, au royaume chérifien, il est obligatoire.
Dans un discours qualifié d'historique par les Marocains, prononcé en 2001, le Roi Mohamed VI avait affirmé que tamazight ne concerne pas uniquement une tranche de personnes mais c'est la culture de tous les Marocains. "Tant mieux !" avaient réagi les militants.
Meryam Demnati, chercheur à l'Institut royal de la culture amazighe, nous donne rendez-vous à la MAP (Maghreb arabe presse), une sorte d'APS marocaine. Comme nous ne connaissons pas cet endroit, elle propose que nous nous rencontrions à la gare de ville. Celle-ci est plus facile à trouver puisque située au boulevard Mohamed V de Rabat.
A17h, Myriam arrive accompagnée d'un léger sourire. Après les salutations, elle nous demande de patienter un peu car il y a un journaliste marocain, militant de la cause berbère, qui va se joindre à nous. Il s'agit de Lhoussain Azergui. Ce dernier arrive avec un exemplaire de la revue herbdomadaire "Journal". Nous nous installons à une terrasse d'un café, à quelques mètres du Palais royal. Notre discussion allait tourner pendant plus de sept heures sur la situation de la langue et culture amazighe au Maroc. Tantôt nous parlions en tamazight, tantôt en français. Le journaliste Lhoussain, en plus du berbère marocain, qui est sa langue maternelle, maitrise aussi le kabyle. Il est un fan de Lounès Matoub. Pendant toute la conversation, il ne cessera pas de citer des passages de ses chansons pour illustrer ses dires."J'achète ses CD à Tanger", dit-il. Le titre de l'un de ses deux romans écrits en tamazight est inspiré d'une chanson de Matoub : "Igoujilen bawal". Il l'a proposé à l'Ircam pour son édition. L'institut a accepté de le publier mais à condition que cela se fasse dans les deux transcriptions : amazighe et tifinagh

Escribir un comentario


Código de seguridad
Refescar